Silence, silence... Les Acouphènes


Les acouphènes, ce sont ses petits bruits plus ou moins envahissants dans nos oreilles.

Après une exposition à des bruits répétitifs élevés comme les concerts ou les boîtes de nuits, nos oreilles subissent de petites traumatismes créant ces acouphènes.

Souvent, surtout lorsque l'on est jeune, ils disparaissent rapidement.

Par contre, si le chocs sonore est important, il est nécessaire de consulter très vites un médecin ou ORL, car il existe des traitements pour éviter que le traumatisme auditif ne soit irréversible, mais il faut être pris en charge dans les 24 heures pour obtenir de bons résultats.

Il existe deux grands types d’acouphènes :

#1 les acouphènes objectifs

ils sont dus à une pathologie précise, et peuvent être soignés par un médecin généraliste ou ORL.

ils sont causés par des troubles qui, par exemple, rendent le flot sanguin plus audible. Ils peuvent aussi parfois se manifester par des « clics » répétés. Ils sont rares, mais généralement, la cause est identifiable et on peut alors intervenir et traiter le patient.

Si vous commencez à entendre ces petits bruits, n’hésitez pas à aller consulter afin d'avoir un diagnostics précis de votre acouphène.

#2 Les acouphènes subjectifs

Dans leurs cas, le son n’est audible que par la personne atteinte. Ce sont les acouphènes les plus fréquents : ils représentent 95 % des cas. Leurs causes et leurs symptômes physiologiques étant pour l’instant très mal cernés, ils sont beaucoup plus difficiles à traiter que les acouphènes objectifs. En revanche, on peut améliorer la tolérance du patient à ces bruits internes. C'est ici que la sophrologie à toute sa place!

La sophrologie va t'elle m'aider ?

l'accompagnement du patient acouphènique se fait sur différents niveaux afin de prendre en charge la personne dans sa globalité.

Dans un première temps, il est primordial d'écouter la personne avec son histoire et ses différents ressentis afin d'évaluer son états de stress, d’épuisement.

Ensuite prendre le temps de lui expliquer ce que l'on va faire avec elle.

Pour moi, la première chose à faire dans nombre de situations, c'est de diminuer le taux de stress, en effet le stress augmente considérablement l'intensité des bruits et perceptions sonores environnementales.

Les premières séances vont être basées sur des exercices de respiration, dans le but de trouver un calme intérieur et de lâcher prise, c'est à dire de défocaliser son attention de tous ces bruits.

Puis, dans un deuxième temps, on peut travailler sur l'harmonisation des cinq sens.

Pour finir sur la compréhension et gestion de toutes ses émotions.

Ceci n'est qu'une proposition, car bien évidement, le plus important reste de s'adapter et de proposer une séance centrée sur la personne et toute son histoire.

Si vous souffrez d'acouphènes, d'hyperacousie, c'est à dire une perception augmentée de tous les sons, ne vous renfermez pas sur vous et vos symptômes.

quelques séances suffisent pour améliorer votre qualité de vie au quotidien et diminuer votre souffrance.

Sortez de votre isolement,

Partagez, échangez vos expériences!

@bientôt


Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Black Facebook Icon
  • Instagram Social Icon
  • Noir Google+ Icône

Cabinet Paramédical

Rennes - Longs Champs

8 rue de Jouanet

35700 RENNES

Horaire : Lundi au Vendredi 9H/ 21h 

Samedi 9H/17H

diplômée de l'ISR

Inscrit au RNCP (F.E.P.S)

NEWSLETTER

logo ISR
  • Black Facebook Icon
  • Black LinkedIn Icon
  • Black Instagram Icon

06 87 44 01 93

© 2020 Gwénaëlle Grimoin. Tous droits réservés.  n° SIRET 823 167 176 000 28